Lien copié

De la variabilité des plis du cerveau ...

“On a abandonné l’espoir qu’on allait, nous humains, comprendre cette variabilité, cette complexité, pour s’appuyer sur des outils d’intelligence artificielle“. Les plis du cerveau vont être ainsi étudiés par des algorithmes, à partir de l’examen de 30 000 cerveaux aujourd’hui et 100 000 demain explique Jean-François Manguin, Neurospin, CEA Paris-Saclay.

Car si les plis du cerveaux sont propres à chacun, il existe des constantes. Les algorithmes viennent au secours des neuroscientifiques pour repérer ces constantes et tenter de résoudre l’énigme que représentent les variabilités de ces structures intérieures. Une énigme que les IRM s’efforcent de résoudre depuis près de 35 ans.

 

0 commentaire

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Champs obligatoires*