Lien copié

The difference between "making people better" and "making better people" 

« There is a difference between making people better and making better people ».

La phrase du jour est de Françoise Baylis, chercheuse à’l’université de Dalhousie, Canada, citée par le New-York Times (1), soulignant la nécessité d’éclairer le grand public sur les enjeux de l’édition du génome et de la technologie CRISPR, pour la modification d’embryons notamment. L’article présente une vue d’ensemble des enjeux de l’édition du génome, en particulier dans le milieu médical où le nom CRISPR, banalisé,  est devenu un verbe utilisé par de nombreuses personnes interrogeant leur interlocuteur avec cette étonnante expression : « Did you CRISPR that ? “

0 commentaire

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Champs obligatoires*