Lien copié

Rendre visible l’invisible : les pouvoirs de l’image médicale numérique.

L’image numérique, suppléante du médecin : au risque d’une déresponsabilisation ? L’image comme médiation : au risque d’une simplification ? L’image qui décrit la réalité : au risque de l’écrire ? L’image qui affecte : au risque d’une désensibilisation ? Autour de ces quatre thèmes, l’Espace Éthique Ile-de-France et l’Université Paris-Saclay organisent le 7 janvier 2021 une journée d’étude en ligne Les pouvoirs de l’image médicale. Enjeux éthiques, épistémologiques et politiques », en partenariat avec l’Université de Paris et la Société Française de Radiologie. 
 
“Quels sont les enjeux éthiques et épistémologiques de l’imagerie numérique ? Faut-il poser des limites de la volonté de « rendre visible l’invisible » ? Il convient également d’interroger le statut de l’image comme preuve dans la construction des savoirs à l’ère des données massives. La réalité virtuelle, qui simule la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiel, commence à être utilisée dans le champ de la santé et de l’autonomie, dans le but de soulager la douleur, de réduire le stress ou l’anxiété, de procurer du bien-être et une ouverture sur le monde. Ces usages comportent des risques et questionnent sur le rapport à la réalité qu’ils peuvent induire. Qu’il s’agisse des techniques d’imagerie médicale, qui permettent de visualiser de manière de plus en plus précise les structures et le fonctionnement du corps humain, ou de l’usage croissant de la réalité virtuelle dans le soin et l’accompagnement, il importe de questionner d’un point de vue éthique, mais aussi épistémologique et philosophique, l’importance croissante donnée aux images » expliquent les organisateurs. 
 
Coordination scientifique :
Arnaud Cachia, Professeur en neurosciences, Université de Paris, membre de l’Institut Universitaire de France, chercheur au LaPsyDE (UMR CNRS 8240)
Léo Coutellec, Maître de conférences en épistémologie, Paris-Saclay, CESPU1018 (Inserm/Paris-Saclay)
Anne Fenoy, Doctorante en philosophie, UMR 8011, Initiative des Humanités Biomédicales, Sorbonne Université
Vincent Israël-Jost, Chercheur en épistémologie, Paris-Saclay, CESPU1018 (Inserm/Paris-Saclay)
Paul-Loup Weil-Dubuc, Responsable de la recherche, Espace éthique Ile-de-France, CESPU1018 (Inserm/Paris-Saclay)
 
Pour s’inscrire : https://www.espace-ethique.org/actualites/les-pouvoirs-de-limage-medicale-enjeux-ethiques-epistemologiques-et-politiques

0 commentaire

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Champs obligatoires*