Lien copié

Loi d’Amara : la juste pensée

Nous avons tendance à surestimer l’incidence d’une nouvelle technologie à court terme et à la sous-estimer à long terme ». 

La phrase du jour est de Laurence Devillers, en épigraphe de son dernier livre Les robots « émotionnels ». Santé, surveillance, sexualité… : et l’éthique dans tout ça ? (Voir aussi l’article du 19 mai de ce blog). La loi d’Amara, une constante dans la réflexion sur les nouvelles technologies, “du nom de Roy Amara, ancien président de l’Institut du futur à Palo Alto, en Californie“, traduit un biais important et persistant dans cette réflexion.

 

Laurence Devillers. Les robots « émotionnels ». Santé , surveillance, sexualité…: et l’éthique dans tout ça ? Paris : Odile Jacob, 2020. 271 p. 20 euros.

0 commentaire

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Champs obligatoires*