Lien copié

Lluis Quintana-Murci explique l’histoire de l’humanité à travers le génome

D’où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ?… Ces interrogations marquent le début de la leçon inaugurale au Collège de France de Lluis Quintana-Murci, en février 2020. Le généticien des populations, titulaire de la chaire Génomique humaine et évolution, qui dirige également le laboratoire de génétique évolutive humaine à l’Institut Pasteur, tente de répondre à ces interrogations par l’analyse de l’ADN. Ce champ de recherche pluridisciplinaire s’attache à décrire et interpréter la diversité génétique et épigénétique de l’homme à travers son histoire génétique : migrations, croisements, selections de mutation et influence des croisements. L. Quintana-Murci explique comment la génétique évolutive humaine permet d’aborder la question des différences entre les humains, interprétées à travers l’analyse du génome humain et de l’adaptation. Les métissages, les modifications dans la nutrition, la résistance immunitaire et les pigmentations sont ainsi des exemples de facteurs biologiques qui ont joué un rôle dans l’évolution.
L’intérêt des recherches en génomique des populations est à la fois historique et médical. Il s’agit de déterminer comment notre patrimoine génétique contribue en partie à notre état de santé, précise Pierre Corvol, professeur honoraire au Collège de France. Les technologies génomiques lèvent ainsi un coin de voile sur l’histoire de l’humanité et de son évolution.

Lluis Quintana-murci. Le peuple des humains. Sur les traces génétiques des migrations, métissages et adaptations. Paris : Odile Jacob, 2021.

0 commentaire

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Champs obligatoires*