Lien copié

Contribution de la robotique à l’homme réparé

La robotique connait aujourd’hui un développement remarquable avec des applications dans tous les domaines de l’activité humaine de l’industrie, à l’éducation et à la santé. On l’utilise en effet aussi maintenant pour compenser des déficits liés à des accidents ou dus à des pathologies humaines. En France les travaux du groupe de notre confrère le Pr Alim Louis Benabid, neurochirurgien à Grenoble, ont été parmi les premiers à envisager de compenser les déficits de la marche des patients atteints de la maladie de Parkinson avec un dispositif robotisé. Bruno Maisonier a été parmi les pionniers de la réalisation de robots humanoïdes utilisés aujourd’hui au plan mondial.
Cette réalisation de robots pour “réparer” l’homme, ou la femme, ne pose pas seulement des problèmes technologiques. Elle pose aussi des problème scientifiques d’une grande difficulté qui relèvent de toutes les disciplines, informatique, mécanique, physique, énergie, mathématiques etc.. La coopération très féconde entre neurosciences, biologie, et robotique a aussi apporté des solutions inspirées du fonctionnement cérébral ou des compétences des organismes vivants”. 

La  conférence « Contribution à la robotique de l’homme réparé, hommage à Jean-Paul Laumond », organisée par l’Académie des sciences, a lieu le mardi 12 avril 2022 de 14h30 à 17h30, dans la Grande salle des séances de l’Institut de France – 23, quai de Conti, Paris 6e.

—-> VOIR LE PROGRAMME ET LES RÉSUMÉS DES EX

https://www.academie-sciences.fr/fr/Colloques-conferences-et-debats/robotique-homme-repare-hommage-jean-paul-laumond.html

0 commentaire

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Champs obligatoires*